Sondage

Pour vous les les hommes en général sont principalement :

Des êtres humains comme nous... avec leurs faiblesses

Des compagnons qui partagent notre vie et sur qui on peut compter

Des protecteurs en toute circonstance

Des imbéciles qui ne comprennent jamais rien

Des rigolos encore un peu enfants qu'il faut supporter

Des adversaires contre qui il faut toujours se battre

Des personnes qui méprisent les femmes et leur font mal

Horoscope

Accueil > Quelle femme > Actions & associations > Les municipales 2014…et les femmes ? >

510

Mon vote à moi, ton vote à toi !

Actions & associations


Municipales 2014

Les municipales 2014…et les femmes ?

Premier tour d'une élection sanction avec un taux d’abstention record. La vague FN fait pâlir nos différences avec une gauche en berne. Vive les élections municipales 2014 ! Et les femmes là-dedans ?


Premier tour du scrutin : 44,8 millions d'électeurs avec plus de 280 000 ressortissants de l'Union européenne appelés aux urnes dans les 36 700 communes de France.

Résultat record : l’abstention à 38% (hausse de 5 points par rapport à 2008).

Serions nous tous désenchantés  et désabusés ?  La faute aux affaires politico-judiciaires, au pouvoir exécutif  manquant de charisme, aux problèmes de chômage, au capitalisme, aux aides aux nantis, aux immigrés, au racisme, à la crise économique… la faute à tout ce qui nous gêne, nous exaspère, nous insupporte, nous différencie et nous révolte.

 

Parlons de quelques petites avancées

Un duel de femmes à Nantes : élections avec trois femmes qui se battent pour la mairie. Johanna Rolland (PS), la jeune protégée de Jean Marc Ayrault de 34ans obtient 34,51% des suffrages devant la candidate UMP Laurence Garnier 24,16% et la liste EELV, Pascale Chiron 14,55%.

Autre duel d’anthologie (ou pas), entre Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) et Anne Hidalgo (PS) pour la mairie de Paris. NKM a fait mentir tous les sondages avec une campagne (aimée ou non) mais originale et sur certains points, plus moderne que les sempiternelles campagnes guindées dont on a l’habitude. Elle arrive à 36% des voix contre 34% d’Anne Hidalgo. Pourtant rien n’est fait, et loin de là, pour NKM la semaine prochaine au deuxième tour. Les verts seront une pièce maitresse dans le final pour la mairie de Paris. 

Qui gagne à Paris? Hidalgo. NKM bien attristée ne se laissera pas briser par cet échec. Gegeons de la revoir à des prochaines élections... 

Bref, la parité n’est tout de même pas encore dans les starting-blocks mais certains partis semblent faire partie de la course. Et prendre le parti de rendre les conseils municipaux plus paritaires comme le Parti de Gauche (46%), EELV (38%) et le MoDem (35%). Bien sûr les mauvais élèves n’étonnent personne sur le manque de parité, entre 14 et 18%.

Pas de quoi tirer des plans sur la comète ! La parité est loin d’être gagné en politique et les femmes ne seront pas à 50-50 dans les conseils municipaux. Les élections Municipales 2014 ne seront pas encore l’occasion de renouveler et féminiser le microcosme politique français.

Ceci explique cela…83% de tête de liste sont des hommes. Mais où sont passées les lois sur la parité notamment dans les élections politiques (municipales, régionales, territoriales, présidentielles)…il paraît qu’elles ne sont que dans les grandes villes de plus de 1000 habitants. (Humour)

Si vous voulez changer la vie politique, et par la même occasion votre vie de citoyenne et surtout si vous êtes militante et patiente.

Impliquez vous en politique, les filles !

24/03/2014 - 10:22 par Lili ISCAYE

Voir les commentaires (0) - Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à donner un avis

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire.


Dans la même catégorie


Les municipales 2014…et les femmes ?

NÜDiversity - 2018