Sondage

Pour vous les les hommes en général sont principalement :

Des êtres humains comme nous... avec leurs faiblesses

Des compagnons qui partagent notre vie et sur qui on peut compter

Des protecteurs en toute circonstance

Des imbéciles qui ne comprennent jamais rien

Des rigolos encore un peu enfants qu'il faut supporter

Des adversaires contre qui il faut toujours se battre

Des personnes qui méprisent les femmes et leur font mal

Horoscope

Accueil > Quelle femme > Actions & associations > Libérez la parole... >

7

Stop à la violences faites aux femmes !

Actions & associations


NÜdiversity

Libérez la parole...

Non ! Nous ne sommes ni des punching ball, ni des êtres humains inférieurs. Pour votre mère, votre soeur, votre amie ou une inconnue, rien ne doit laisser passer.


Le 25 novembre, à l'occasion de la Journée internationale de Lutte contre la Violence faite aux Femmes, nous devons faire à nouveau un focus sur toutes les violences que subissent les femmes:

- violences sexuelles, viol

- violences dans le couple

- harcèlement sexuel

- mariage forcé

- mutilations sexuelles (excision)

...

Des actes répréhensibles qui sont punis par la loi. Hélas, nous sommes toujours dans des chifres bien trop révoltants. En France et encore plus dans certains pays, les femmes sont victimes de l'hégémonie masculine et la violence faite aux femmes n'est jamais un acte anodin.

« Elle n’avait qu’à dire non ! »
« Elle l’a un peu cherché non ? »
« Elle n’avait qu’à pas s’habiller comme ça ! »

Telles sont les petites phrases anodines qu’on entend encore trop souvent et qui font porter insidieusement la faute aux femmes victimes de violence. Des mots qui marquent autant que les actes physiques ou psychologiques.

5ème plan de mobilisation de lutte contre les violences faites aux femmes de 2017-2019. Énième plan... plan de trop, si j'ose dire. Malheureusement, nous sommes obligés d'en parler car peu de choses changent et les chiffres sont toujours aussi alarmants. Pourtant plusieurs actions ont été mises en place:

- Des lieux d'accueil et d'écoute ou d'orientation pour les femmes victimes de violences avec des dispositifs qui diffèrent selon les départements

- Le numéro d'écoute national 39.19 offre une écoute anonyme ou une orientation aux femmes victimes. Numéro accessible et gratuit 7 jours sur 7 mais avec des heures précises (lundi au vendredi de 9 h à 22 h, les samedi, dimanche et jours fériés de 9h à 18h), ce qui pour nous est une aberration. La violence n'a pas d'heures !!! Même si ce numéro est nécessaire et a le mérite d'exister, il devrait être opérationnel à toute heure mais ce n'est qu'un avis personnel.

- Une carte de dispositif d'accueil de jour sur toute la France est également à la disposition des femmes. On y trouve les différents organismes qui peuvent accueillir dans chaque département.

- La généralisation du téléphone grave danger (TGD) qui reste un peu nébuleux dans son fonctionnement et sa compréhension; mais il a permis de sauver des vies. 

- La mise en place d'un plan national de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun avec 12 engagements pris sur trois axes: la prévention, des réactions plus efficaces face à des situations, mieux accompagner des victimes dans les transports

- Des référents pour les femmes victimes de violence dans le couple avec une prise en charge globale, de proximité et mieux coordonnée dans la durée pour les femmes.

"Il est temps que les chiffres baissent, que les dispositifs marchent et que les femmes vivent en toute quiétude." 


Pour en savoir plus:

ONG Care France

Stop Violence femme (site officiel du gouvernement)

26/11/2017 - 16:48 par Lili ISCAYE

Voir les commentaires (0) - Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à donner un avis

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire.


Articles liés

Dans la même catégorie


Libérez la parole...

NÜDiversity - 2017