Sondage

Pour vous les les hommes en général sont principalement :

Des êtres humains comme nous... avec leurs faiblesses

Des compagnons qui partagent notre vie et sur qui on peut compter

Des protecteurs en toute circonstance

Des imbéciles qui ne comprennent jamais rien

Des rigolos encore un peu enfants qu'il faut supporter

Des adversaires contre qui il faut toujours se battre

Des personnes qui méprisent les femmes et leur font mal

Horoscope

Accueil > Palabres > Amours > De la Petite maison dans la prairie, à Sex and the City… >

525

Pourquoi les hommes ont-ils peur des femmes ?

Amours


Nüdiversity

De la Petite maison dans la prairie, à Sex and the City…

Où sont passés ces hommes dominateurs, ces hommes de pouvoir, chefs de tribu, soutien de famille, virils et intimidants...


Ces hommes qui n’hésitaient pas à interdire à leurs épouses de sortir sous prétexte que leur rôle était de prendre soin de leur famille ?  

De Caroline Ingalls à Carrie Bradshaw…

Autrefois la condition de la femme n’était pas glorieuse : élevée pour être une parfaite épouse et une bonne mère. Ces femmes n’avaient ni le pouvoir de s’exprimer, ni d’étudier, ni de travailler ; et encore moins de choisir leur futur mari.

Combien de fois avons-nous vu ce type de  scène dans « la petite maison dans la prairie » ? Caroline, la gentille et parfaite  épouse soumise ; toujours à la maison, à la cuisine, à la couture, avec les enfants, attendant la venue de son mari  qui labourait péniblement  les champs pour nourrir sa  grande famille.

Lorsqu’il rentrait, Caroline était au garde à vous ! Dévouée, corps et âme à  son époux. Le jour où elle décida de travailler ; son mari n’apprécia pas, et fini par l’accepter, avec mal.

Contrairement à elle, Madame Olson,  était une féministe avant l’heure qui tenait  d’une main de fer son propre magasin, ainsi que son mari, lequel  n’osait  lui répondre,  ni s’imposer…  

Ces exemples qui peuvent nous faire sourire ou nous choquer, ont évolué…

La femme du XXIème siècle est une sorte d’Harriet Olson en plus décomplexée… C’est Carrie Bradshaw ! Prédatrice, indépendante, et féministe. Son leitmotiv : « quand je veux, où je veux… » N’oublions pas  que selon certains anthropologues, les premières sociétés primitives préhistoriques ont été des sociétés matriarcales.

Désormais, nous constatons trois types de femmes :

La Célibattante : jeune femme frondeuse, drôle, coquine, séductrice, désinhibée, active. Une « working girl », ambitieuse, sans enfants, qui prend les hommes pour des « sex toys »…

Elle va jusqu’à faire quitter le  lit à ce monsieur, dès son orgasme !  

Dans la série « Sex and the City » ce type de   femme libérée est bien incarnée par Kim Catrall, sous les traits de Samantha Jones.

La carriériste : intelligente, autoritaire, à la fois sensible et  passionnée, qui lorsqu’elle a réussit sa vie, se décide à enfanter (avec un partenaire d’une nuit ou son âme sœur), et peut élever,  parfois seule son enfant (au début) ou en couple. Elle apprécie le « chacun chez soi, chacun son espace. »

Elle est libre de ses mouvements et de sa vie! Miranda HOBBES est ce modèle de femme. Avocate, enceinte, elle va élever seule son enfant et finira par épouser le papa.

L’ingénue ou la femme-enfant : l’archétype du modèle traditionnel. Celui de nos parents et grands parents avec le « sacro-saint »  mariage, qui confère beaucoup de pouvoir aux hommes. Certaines femmes, comme Charlotte York (Sex and the city), croient encore au Prince charmant. Elle font des concessions en sacrifiant leur carrière pour élever les enfants, et surtout parce que, Monsieur gagne plus d’argent qu’elle.

Ces trois types de femmes sont-ils encore d’actualité ? Comment sont perçues ces amantes ou croqueuses d’hommes ?

Nous pouvons dire que l’amante oscille entre la libertine, la maternelle, la carriériste ; mais pas que...

Heureusement, les temps changent !

Ces dernières années, on assiste à une situation différente où  Madame va travailler, et Monsieur joue les Tony Mitchelli (Madame est servie), à la maison. Mais ce n’est pas encore rentré vraiment dans les mœurs…

La femme d’aujourd’hui fait peur à certains hommes car  elle impose ses choix et son  ambition. C’est une vraie prise de pouvoir !

L’homme est perdu, la nouveauté fait peur…

Il se sent démuni car il voit dans la femme d’aujourd’hui la mère dominatrice et aimante qui l’a élevé.  Et ne sait donc pas, comment se comporter.

Mais où sont les hommes forts ? 

Drôles avec de la répartie ; capables de gérer le travail et les devoirs des enfants… Des « gentlemen » charmeurs généreux ? Il semblerait qu’ils soient en voie de disparition !

En effet, les hommes des années 2000 sont perdus face au pouvoir féminin! Et souvent, ils se soutiennent envers et contre tous. Face à eux, des femmes indépendantes, déterminées, imposantes qui aiment le foot, conduisent,   présentent le « sacro-saint » journal télévisé. Quel blasphème ! En plus elles allient leur carrière professionnelle et familiale, sans la moindre embûche…

Habitué à tout contrôler, l’homme  ne trouve plus sa place aujourd’hui. Il ne sait donc plus comment se comporter et cherche à se rassurer.

Les hommes pleurnichent auprès de leur  maman qui les ont souvent  mal élevé ou infantilisé ; incapables de laver leur linge, de repasser ou de cuisiner.

Message aux « belles-mamans »

Sachez que la place, le rôle de l’homme et de la femme, ont changé. Le couple doit s’entraider. L’hégémonie masculine, aux orties !!!

Autre mauvaise habitude à changer : les hommes qui se plaignent auprès de leurs « potes » et donnent  toujours les mêmes excuses : « je ne te comprends pas , tu en veux toujours plus,  tu as pourtant le meilleur de moi…». À croire qu’ils ont lu le même livre de bêtises !

L’évolution des relations homme-femme.

L’homme voit bien que la femme n’accepte plus ses mensonges, aussi grotesques soient-ils ! (La femme ne passe plus sous silence ses infidélités répétées). Elle montre que la vie est un vrai partage et malgré certains hommes réfractaires, d’autres adhèrent à ce genre de vie.

Généralement l’homme est en apprentissage jusqu’à la fin de sa vie. Mais le plus important dans les relations homme-femme, c’est que chacun s’exprime et partage ses craintes et ses doutes.

Le partage est essentiel dans un couple.

Les femmes ne doivent plus hésiter à montrer aux hommes qu’il n’est pas seulement un donneur de plaisir ou de sperme universel ; mais un vrai partenaire de vie.

Certes, les femmes doivent se montrer plus douces et montrer aux hommes qu’elles ont besoin d’eux aussi, même si elles réussissent bien aussi sans eux. Quant à ces messieurs, ils ne doivent pas réduire les femmes au rôle de technicienne de surface ou de maman gâteau !

Pour beaucoup de femmes, l’homme est un grand enfant, mais sont-elles prêtes à le materner… ? 

 

À lire « Pourquoi les hommes ont peur des femmes » de Jean CORNUT.

04/04/2011 - 20:04 par A.S

Voir les commentaires (0) - Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à donner un avis

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire.


Dans la même catégorie


De la Petite maison dans la prairie, à Sex and the City…

NÜDiversity - 2017