Sondage

Pour vous les les hommes en général sont principalement :

Des êtres humains comme nous... avec leurs faiblesses

Des compagnons qui partagent notre vie et sur qui on peut compter

Des protecteurs en toute circonstance

Des imbéciles qui ne comprennent jamais rien

Des rigolos encore un peu enfants qu'il faut supporter

Des adversaires contre qui il faut toujours se battre

Des personnes qui méprisent les femmes et leur font mal

Horoscope

Accueil > Les débats > Conditions de femmes > Femmes de couleurs et émancipation. >

569

Féminisme, diversité, égalité.

Conditions de femmes


NÜDiversity

Femmes de couleurs et émancipation.

Les femmes de couleurs sont-elles actrices des débats sur la diversité ? Les combats sont-ils au même niveau que nos consoeurs occidentales ou loin d'être concrétiser ?


Lorsque la femme occidentale se bat pour approfondir les débats sur l'égalité face aux hommes, au travail et au sein de la famille. La femme issue de la diversité est toujours à chercher les solutions d'émancipation ou de droit.

Est ce que les différents débats d'égalité sont voués à la folie ou à la mort chez la femme dite ethnique ? Encore un mot qui veut tout dire et rien dire à la fois. Des termes qui créent la confusion des genres, afin de mieux noyer le poisson... Ne sommes nous pas tous divers et ethniques, peu importe la couleur, le sexe, la condition sociale ou la religion.

L'émancipation de la femme peu importe sa couleur, ses origines a pour conséquences la confusion et le désordre social, comme le disent certains détracteurs ? Cependant elle mériterait une réelle réflexion et des actes concrets sur le fond d'une société en mutation et mériterait d'impliquer dans cette configuration les hommes comme les femmes.

                    

En souhaitant une adaptation juste, et une restructuration de la société solide et durable. C'est à dire reprendre les choses de fond et non faire du bricolage.

Lorsque les occidentales ont acquis des droits, de haute lutte mais tout de même fragiles et susceptibles constamment d'être remis en cause, la femme ethnique, n'a que peu de droits de lutte ou de paroles sur ces mêmes sujets (féminisme, émancipation, égalité, droits, famille, travail, etc.). Serait elle trop attentiste, voire trop docile ?!

La configuration actuelle du monde édulcore les débats pour les noyer dans un enrayement social et politique, encore plus flagrant et désespérant pour les femmes de la dite diversité, que nous sommes.

Le mouvement féministe serait-il aveugle aux discriminations de femmes non caucasiennes ? Non, quand même pas. Quoique !

Le mouvement féministe s'est essoufflé et a perdu surtout de sa superbe, d'un point de vue politique surtout, face à une pseudo politique moderne d'égalité. Notre réflexion est sur la diversité culturelle dans le féminisme. Une réflexion qui amène à un sujet tabou: Y a t'il concurrence entre les discriminés ? 

Les victimes sociétales se feraient-elles surenchère ? Être femme, de couleurs, habitant la banlieue, rajoute t'il à la discrimination ou le débat est-il déplacé ? Devrait-on faire des tables rondes et concurrencer les discriminés ? Arrêton de jouer aux hyper-victimes !

Disons que pour faire avancer les choses, il conviendrait de parler de multiples émancipations identitaires et non d'une double émancipation (homme-femme), un peu simplette.

Le vrai combat est d'unir les forces pour lutter contre l'ennemi de l'universalité de genre et de l'hégémonie du sexisme.

 

Pour approfondir vos réflexions:

Genre, post-colonialisme et diversité des mouvements de femmes de Christine Verschuur édition l'Harmattan 43€

http://www.ired.org/modules/infodoc/cache/files/french/genre__postcolionialisme_et_diversite.pdf

14/08/2011 - 19:11 par Leslie Carombo

Voir les commentaires (0) - Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à donner un avis

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire.


Dans la même catégorie


Femmes de couleurs et émancipation.

NÜDiversity - 2017