Sondage

Pour vous les les hommes en général sont principalement :

Des êtres humains comme nous... avec leurs faiblesses

Des compagnons qui partagent notre vie et sur qui on peut compter

Des protecteurs en toute circonstance

Des imbéciles qui ne comprennent jamais rien

Des rigolos encore un peu enfants qu'il faut supporter

Des adversaires contre qui il faut toujours se battre

Des personnes qui méprisent les femmes et leur font mal

Horoscope

Accueil > La forme au top > L'expert santé > Remèdes de grand-mères pour les fêtards. >

496

Pallier aux maux d'une après-fête grâce à mamie.

L'expert santé


NÜDiversity

Remèdes de grand-mères pour les fêtards.

Entre abus alimentaires ou alcooliques de fin d’année, le combat est perdu d’avance pour votre organisme. Quelques remèdes traditionnels de grand-mères à tester ou à éviter, à vous de choisir.


Des lendemains difficiles ? Cette année encore, la fin d’année sera dans les excès en tout genre...

Histoire de bien finir ou commencer l’année, quelques remèdes naturels piqués à nos grand-mères pour calmer tous vos maux. Histoire de ne pas trop en baver le 1er janvier et les jours suivants, pour les non raisonnables qui ont envie de vivre pleinement la fin 2011, concoctez vous et absorbez des remèdes dits « miracles » à tous vos excès.

Le gingembre : Idéal contre le refroidissement, les douleurs abdominales, la nausée et les vomissements; ce qui arrive bien souvent les lendemains de fête.

Préparation : mettre du gingembre frais dans votre cuisine facilitera votre digestion et soulagera vos maux de ventre et d’estomac. C’est un excellent stimulant digestif mais attention tout de même au dosage, pour les estomacs fragiles. Il peut être utilisé sous forme de tisane, de teinture ou de sirop. Le gingembre contient de la vitamine B9 (Acide folique), de la vitamine C, de l'ascorbate de calcium, de l'ascorbate de sodium… et possède une grande variété de nutriments indispensables au corps humain.

Si vous vous sentez fébrile (frissonnement et fièvre), préparez simplement une infusion avec une ou deux tranches de gingembre frais que vous laissez tremper une dizaine de minutes dans une tasse d’eau bouillante. Parfumez avec une pincée de cannelle ou du sucre roux pour adoucir le goût.

Le bicarbonate de soude : contre les brûlures d’estomac, la mauvaise haleine et même pour blanchir les dents au cas où vous auriez abusé de café, de thé et d’alcool.

Préparation : Pour les brûlures d’estomac, dissoudre 1 cuillère de bicarbonate de soude dans un verre d'eau. Après avoir dissout la cuillère à café de bicarbonate de soude dans l'eau, buvez le verre rapidement, le goût n’est pas très agréable.

Le bicarbonate est un remède naturel et bon marché que l’on trouve en pharmacie. Évitez tout de même de trop l’utiliser ; ce n’est pas un ingrédient anodin puisque également utilisé à usage domestique. L’utilisation systématique comme anti douleurs d’estomac peut provoquer des ballonnements et de l'hypertension et occasionner un risque "rebond", c'est-à-dire une augmentation de l'acidité à terme.

Pour l’haleine : Après avoir dissout 1 cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d'eau, faites des gargarismes avec le mélange.

Pour les dents : Mettez un peu de poudre de bicarbonate de soude sur votre brosse à dent (la brosse à dent doit être humide) et répétez cela plusieurs fois par semaine. Attention à ne pas le faire plus de 2 semaines, de risque d'abîmer l'émail de vos dents. 

Marc de café et yaourt : contre les cernes ou pour limiter les cernes après quelques nuits blanches bien folles.
 

Préparation : bien mélanger le marc de café et le yaourt nature. 
Appliquer cette mixture sur le contour des yeux. Laisser agir un moment, environ dix minutes, puis rincer à l'eau froide. Vous êtes sensée retrouver un regard frais et détendu.

Thym et camomille : Si vous avez abusé de la fête, de la danse et de bien des choses et que votre corps demande indulgence. Pour le requinquer, un petit remède de grand-mère venu d’Algérie à découvrir contre les douleurs musculaires.

Préparation : 1 bouquet de thym, 1 poignée de camomille en feuille, 1 verre d’huile d’olive pur. Dans un grand verre d'huile d'olive, mettez le thym et la camomille puis cuisez au bain-marie pendant 2 ou 3 heures à petit feu. Massez vous en insistant sur les zones courbaturées ou les muscles douloureux.

Le bay rum : petit remède miracle de grand-mère antillaise contre les courbatures, les états fébriles et les jambes lourdes mais pas que…

Préparation : mixture à base de macération ou d’huile esentielle de bois d’Inde et d’alcool (rhum) où on peut ajouter de la cannelle.

Si vous avez été courageuses pour tester ces petits remèdes de grand-mères et que rien n’y fait, l’idéal: repos, citrate de bétaïne, aspirine, boire des litres d’eau et diète alimentaire obligatoire (soupe aux légumes, bouillon de poule) et aucun alcool sur plusieurs jours. Chocolat ou repas et dessert gras à proscrire absolument. Si la crise de foie ne passe pas, allez de toute urgence chez votre pharmacien.

 

Conseil de la rédaction : Le meilleur pour éviter des lendemains de fête difficiles, c’est la modération…


À bon entendeur !

30/12/2011 - 17:18 par Lili.Iscaye

Voir les commentaires (0) - Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à donner un avis

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire.


Dans la même catégorie


Remèdes de grand-mères pour les fêtards.

NÜDiversity - 2017