Sondage

Pour vous les les hommes en général sont principalement :

Des êtres humains comme nous... avec leurs faiblesses

Des compagnons qui partagent notre vie et sur qui on peut compter

Des protecteurs en toute circonstance

Des imbéciles qui ne comprennent jamais rien

Des rigolos encore un peu enfants qu'il faut supporter

Des adversaires contre qui il faut toujours se battre

Des personnes qui méprisent les femmes et leur font mal

Horoscope

Accueil > La forme au top > L'expert santé > Comment casser les préjugés sur les maladies cutanées chroniques ? >

82

Objectifs Peau… Objectif patient

L'expert santé


JDP 2016- Conférence Objectifs peau

Comment casser les préjugés sur les maladies cutanées chroniques ?

Les maladies cutanées chroniques ne sont pas « qu’un problème d’esthétique ». Pour le patient et le praticien, il est tant de les insérer dans des politiques de santé publique.


Selon l’OMS, le retentissement d’une maladie chronique sur la vie quotidienne d'une personne est considérable. L’amélioration de la qualité́ de vie des personnes atteintes de maladies chroniques est une priorité́ pour l’OMS depuis 2005.

« Nous ne sommes pas aujourd’hui dans une guerre de clan sur les maladies chroniques. Mais on peut noter que la dermatologie n’est toujours pas une priorité dans les différentes politiques de santé publique en France malgré une forte prévalence. »

La dermatologie serait-elle le parent pauvre des différents « plans santé », et pourquoi ?

La dermatologie a sa place dans une politique de santé publique à l’instar d'autres maladies chroniques puisque certaines dermatoses et maladies cutanées chroniques (MCC) ont un impact sociétal, psychologique et physique lourd sur certains patients. Certaines MCC sont même très invalidantes dans le quotidien des patients.

Ces Maladies cutanées chroniques restent assez confidentielles dans les politiques de santé publique par méconnaissance et surtout par manque d’études et de données précises. C’est pourquoi « Objectifs peau » a été initié par un consortium de dermatologues.

Lors des JDP 2016 à Porte Maillot, nous avons découvert la méthodologie  mise en place pour « Objectifs peau » :

- Un échantillon représentatif de 20 000 personnes de plus de 15 ans atteintes de maladie cutanée

- La mise en place d'une étude de prévalence sur 6 maladies de peau « emblématiques » (Pelade, Verneuil, Psoriasis, hydradénite suppurée, Acné, Vitiligo)

- Un questionnaire interactif élaboré pour les patients atteint de dermatoses ou maladie chronique cutanée

Le premier objectif  de « Objectifs peau » est l’interaction pluridisciplinaire en dermatologie corrélée à une initiative collégiale avec la cosmétologie et la recherche. Le deuxième objectif est de récolter des données scientifiques rigoureuses notamment en épidémiologie afin d’améliorer la prévalence des dermatoses et MCC sur la population française et d’améliorer les échanges avec les institutions.

Un but pour ce consortium, que la dermatologie soit mieux intégrée dans une politique de santé publique.

Les données précises d’ « Objectifs peau » permettent d’évaluer l’impact des dermatoses et MCC sur les patients, leurs familles, leur vie quotidienne, leur environnement socio-économique et professionnelle ainsi que le parcours et l’accès aux soins qui sont souvent trop fastidieux.

 

Dépasser le cadre « esthétique » de la dermatologie

Recueillir ces données va permettre de mieux comprendre les différentes maladies cutanées, de mieux informer les institutions, les professionnels de santé hospitalier et de  ville, et de communiquer avec efficacité sur l’impact de ces maladies sur les patients et leur entourage.

Les maladies en étude

12 maladies de peau touchent plus d’un million de français de plus de 15 ans et 6 maladies touchent plus de 2 millions de français.

- Acné

- Dermatite atopique/ eczéma

- Psoriasis

- Maladie du cuir chevelu

- Mycoses/ champignons

- Maladies des ongles

- Taches brunes

Comme nous précise le Pr Marie-Aleth RICHARD, présidente de la SFD (société française de dermatologie) : « Si l’on souhaite donner sa juste place à la Dermatologie dans la politique de santé publique, il est nécessaire de connaitre la fréquence et la répartition des maladies cutanées, ainsi que leur retentissement dans la population ».

« Objectifs peau » a donc pour objectif une meilleure prise en charge du patient et de son environnement en apportant des données scientifiques précises en dermatologie afin d’optimiser et de convaincre que les dermatoses et Maladies cutanées chroniques (MCC) ne sont pas qu’une affaire d’esthétique et de bien-être.

www.sfdermato.org

23/01/2017 - 09:52 par Leslie Carombo

Voir les commentaires (0) - Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à donner un avis

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire.


Articles liés

Dans la même catégorie


Comment casser les préjugés sur les maladies cutanées chroniques ?

NÜDiversity - 2017