Sondage

Pour vous les les hommes en général sont principalement :

Des êtres humains comme nous... avec leurs faiblesses

Des compagnons qui partagent notre vie et sur qui on peut compter

Des protecteurs en toute circonstance

Des imbéciles qui ne comprennent jamais rien

Des rigolos encore un peu enfants qu'il faut supporter

Des adversaires contre qui il faut toujours se battre

Des personnes qui méprisent les femmes et leur font mal

Horoscope

Accueil > Les débats > Nos différences > Bonheur et bien-être dans les différentes cultures. >

587

Râleur ou bon-vivant, une histoire de culture?

Nos différences


NÜDiversity

Bonheur et bien-être dans les différentes cultures.

Aujourd'hui la quête du « bien-être » est un objectif qui devient prioritaire. Comment parvenir au bonheur dans une société dont l'optimisme est en berne ?


C'est en tentant d'y parvenir que l'on se rend compte que l'épanouissement, le bien-être ou encore le bonheur ne sont peut-être que la résultante d'un état d'esprit

« Le Français, râleur ?! »... Voici après quelques recherches ce qui m'est apparu:

Non seulement le Français est considéré comme râleur par les autres pays du monde mais il est clair qu'il l'assume et le revendique. 

Laure, 29 ans (Parisienne) «  On n'a pas toujours des vies faciles, surtout à Paris,on passe notre temps à courir, et y en a marre de ces gens stupides qui n'ont toujours pas compris que dans les escalators quand on n'avance pas, on se met dans la file de droite !! » 

Alors oui, râler c'est aussi ne pas se soumettre, se rebeller. C'est cet esprit rebelle qui caractérise les Français et dont on est si fier. 

« ...Je ne suis pas d'accord, c'est un scandale ! Je dis non ! ... C'est une question de principe monsieur ! ... » 

Mais à quel moment peut-on se sentir bien et serein alors que le monde s'acharne contre nous ? 

Il peut sembler difficile d'associer « bien-être » et « râleur »... 

Leidijane, 32 ans (Brésilienne)« Dans la vie il y a des hauts et des bas mais elle est belle et il ne faut surtout pas oublier d'en profiter. » 

Est-ce le soleil qui donne envie de profiter de la vie, d’être heureux et optimiste ? 

Je me dirige vers les États-Unis et descends jusqu'au Canada... Et non, les gens sont ouverts, agréables, souriants, beaucoup plus détendus qu'en France... 

L'Asie ? Non plus. Les gens sont tellement respectueux, qu'il est de rigueur de ne pas s'énerver, ne pas blesser ou humilier... 

On ne peut de plus, pas compter sur l'Asie pour se rassurer étant donné l' influence du bouddhisme où le bien-être est une quête de tous les jours  . 

« Râleur » ou « bon vivant ? »

C'est à mes yeux un baromètre d'épanouissement et de bien-être. En d'autres termes, comment peut-on se sentir heureux et détendu, quand selon nous, nos journées ne sont faites que de contrariétés ? 

Mon tour du monde est loin d'être exhaustif, certes, mais j'ai bien peur que pour l’aptitude à la bonne humeur et au « bien-être » quotidien, la France ne soit pas en tête ...du tout. 

Alors culture ou pas, à vouloir tout remettre en cause et se poser trop de questions, ne risque-t-on pas de passer à coté du bonheur ? 

Si le bien-être voir le bonheur est un état d'esprit, sauf certaines situations extrêmes, il ne peut découler que de notre volonté. 

"Il est difficile de trouver le bonheur en nous et impossible de le trouver ailleurs " (Chamfort) 

07/06/2011 - 20:32 par La rédaction- Manon

Voir les commentaires (0) - Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à donner un avis

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire.


Dans la même catégorie


Bonheur et bien-être dans les différentes cultures.

NÜDiversity - 2018