Sondage

Pour vous les les hommes en général sont principalement :

Des êtres humains comme nous... avec leurs faiblesses

Des compagnons qui partagent notre vie et sur qui on peut compter

Des protecteurs en toute circonstance

Des imbéciles qui ne comprennent jamais rien

Des rigolos encore un peu enfants qu'il faut supporter

Des adversaires contre qui il faut toujours se battre

Des personnes qui méprisent les femmes et leur font mal

Horoscope

Accueil > Les débats > Nos différences > Un nouveau départ à 40, 50 ans... >

680

Refaire sa vie de femme.

Nos différences


Street NCY

Un nouveau départ à 40, 50 ans...

Tout plaquer et envisager un nouveau départ n'est pas une sinécure pour les femmes. Mais les temps changent et les femmes aussi...


« Refaire sa vie », « repartir à zéro », sur le plan professionnel ou encore amoureux, ces expressions conceptuelles, qui il y a encore 50 ans, renvoyaient plus aux fantasmes qu'à de réels projets; prennent aujourd’hui une toute autre tournure, surtout pour les femmes.

L’idée elle-même est empreinte de folie, déjà trop osée et presque inavouable selon les époques et les sociétés. Elle a parfois un ton de nostalgie, comme si la seule pensée de ce nouveau départ renvoyait directement à son incapacité d’ exécution. Aujourd'hui en France, l'écart entre l'idée « farfelue » et le projet de vie a bien diminué et de plus en plus de personnes franchissent le pas, notamment les femmes.

On a tendance à critiquer ses parents, à juger de manière parfois négative leur choix de vie et parfois leur résignation, mais c'est sans compter le contexte et le milieu social. Il y a quarante ans, l'objectif de vie était de fonder une famille et d’accéder à la propriété, aujourd’hui c'est la « quête de soi », l'épanouissement personnel. Ce qui pousse à ne pas subir des situations qui ne conviennent pas ou tout simplement plus, à choisir l'inconnu à la sécurité.

 Vie professionnelle, amoureuse, familiale... la société valorise l'action, l'épanouissement personnel, le changement... Elle a fait de cette idée presque « absurde » il n'y a pas si longtemps; une nécessité pour certains.

Avant 40 ans, pour beaucoup, il est important de fonder une famille, de se « stabiliser », mais les enfants grandissent, la routine s’installe et c’est à ce moment que les rêves d’adolescents refont surface: changer d’emploi, prendre les risques que l’on n’a pas pu ou oser prendre 15 ou 20 ans auparavant, être égoïste, vivre pour soi, se retrouver...

Cependant, entre 40 et 50 ans cette décision de tout recommencer est souvent la conséquence d’un échec, d’une période difficile ( séparation, difficultés financières, maladie...). Alors on ne « redresse pas la barre » comme on l'aurait probablement fait il y a 40 ans, on ne tente pas de rétablir l'harmonie ou d'accepter les choses, on change de cap...

Si l’expression « repartir à zéro » est empreinte de piment à 25 ans, elle est lourde de sens à 45. Selon l’INSEE, dans le cas d’un divorce ou d’une séparation les hommes sont plus chanceux que les femmes, ils ont 23% de chances supplémentaires de revivre en couple...

« Refaire sa vie »... entre l’envie et la démarche, il n’y a qu’un pas...de géant, et pour certains, le piment n’est pas l’ingrédient principal de ce nouveau départ.

La recette aurait plutôt tendance à commencer par : deux cuillères à soupe de tristesse, une d’angoisse. C'est à ce moment seulement que le goût du nouveau départ apparaît, mais il est encore amer. Il ne faut donc pas oublier d’ajouter une louche de courage, de la volonté mais aussi de l’imagination...le mélange prend alors sa saveur pimentée. Enfin pour finir, penser à saupoudrer le tout de patience.

Comme toute bonne recette elle demande un certain temps mais le résultat a souvent le goût de la victoire. Le jeu n'en vaut-il pas la chandelle ? la satisfaction n’est-elle pas d’autant plus grande quand on s’est dépassé ?

Alors à toutes celles et ceux qui rêvent de changement, si celui-ci prend des allures de périple, n’oubliez surtout pas « qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ».

26/08/2011 - 18:22 par La rédaction- Manon

Voir les commentaires (0) - Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à donner un avis

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire.


Dans la même catégorie


Un nouveau départ à 40, 50 ans...

NÜDiversity - 2018