Fete de la Musique 21 juin 2011

Sondage

Pour vous les les hommes en général sont principalement :

Des êtres humains comme nous... avec leurs faiblesses

Des compagnons qui partagent notre vie et sur qui on peut compter

Des protecteurs en toute circonstance

Des imbéciles qui ne comprennent jamais rien

Des rigolos encore un peu enfants qu'il faut supporter

Des adversaires contre qui il faut toujours se battre

Des personnes qui méprisent les femmes et leur font mal

Horoscope

Accueil > Culture d'ailleurs > Sorties > À vos instruments…prêts…partez… >

1258

Fête de la musique 2011

Sorties


Claire Moreux

À vos instruments…prêts…partez…

Tradition oblige, le monde entier pour le solstice d’été fête la musique. Et vous ?


Jack Lang, ministre de la culture, décide de lancer la première Fête de la Musique, le 21 juin 1982, jour du solstice d’été, nuit païenne se référant à l’ancienne tradition des fêtes de la Saint-Jean. La fête de la musique commence à  "s’exporter" en 1985, à l’occasion de l’Année européenne de la Musique. En moins de quinze ans, la Fête de la Musique sera reprise dans plus de cent pays, sur les cinq continents.

Des milliers d’événements vont se dérouler pour la 30ème édition de cette fête populaire. Les musiciens trouvent un public et le public des musiciens. Excellente occasion pour écouter et découvrir des nouveaux talents dans toute la France et à l’International. Ils seront des millions dans le monde entier à perpétuer cette célébration de la musique dans un même élan de partage.

 

Dans le cadre de l’Année des Outre-Mers, une attention particulière sera portée à la richesse et à la diversité des cultures musicales ultramarines. Ainsi, les gwokas guadeloupéens, les biguines martiniquaises, les maloyas réunionnais, les tamure polynésiens et toutes les musiques traditionnelles dans leur variété, mais aussi les musiques actuelles, dans toute leur diversité, seront particulièrement mises en lumière à l’occasion de cette fête de la musique 2011.

Succès international, phénomène de société, la Fête est aussi porteuse des nouvelles tendances musicales, que souvent elle annonce, que toujours elle traduit: renouveau des musiques traditionnelles, explosion des musiques du monde, développement des chorales, apparition du rap, de la techno, retour au carnaval musical...

 

Sa réussite visible en centre-ville occulte bien d’autres dimensions : elle entre dans les prisons, partage la vie des malades et du personnel à l’hôpital, rapproche les établissements scolaires et les écoles de musique, établit des liens et des échanges entre la ville et la banlieue, irrigue les communes rurales, valorise le travail de plusieurs mois ou de toute une année d’un individu, d’un groupe, d’une association ou de toute une communauté. Sans être jamais instrumentalisée, la Fête de la Musique favorise ainsi naturellement la démocratisation de l’accès aux pratiques artistiques et culturelles.

 

Alors Faites du bruit, faites  de la musique !

21/06/2011 - 08:55 par Leslie CAROMBO

Voir les commentaires (0) - Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à donner un avis

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire.


Dans la même catégorie


À vos instruments…prêts…partez…

NÜDiversity - 2017