Fete de la Musique 21 juin 2011

Sondage

Pour vous les les hommes en général sont principalement :

Des êtres humains comme nous... avec leurs faiblesses

Des compagnons qui partagent notre vie et sur qui on peut compter

Des protecteurs en toute circonstance

Des imbéciles qui ne comprennent jamais rien

Des rigolos encore un peu enfants qu'il faut supporter

Des adversaires contre qui il faut toujours se battre

Des personnes qui méprisent les femmes et leur font mal

Horoscope

Accueil > Culture d'ailleurs > Sorties > Quand la culture aborigène s'expose à Paris ! >

37

Expo: Ngala Wongga

Sorties


Expo Ngala Wongga

Quand la culture aborigène s'expose à Paris !

Découvrez la culture des Aborigènes des Goldfields d'Australie occidentale à travers l'exposition multimédia de la photographe Martine Perret.


L’Unesco a lancé officiellement le 28 janvier 2019 l’année internationale des langues autochtones. C’est dans ce cadre que l’Ambassade d’Australie à Paris accueille du 30 janvier au 06 juin au 2019 l’exposition Ngala Wongga de la photographe franco-australienne Martine Perret. 

Ngala Wongga est un projet de collaboration avec les Autochtones des Goldfields. La photographe est assistée sur ce projet par l’artiste australien Jonathan Mustard.

Martine Perret a été successivement photographe indépendant pour un journal local australien(1999), photographe pour les Nations Unies dans le cadre de missions de maintien de paix au Burundi, Sud-Soudan, Timor oriental ( 2003-13). Elle décide bien des années plus tard de mettre en éveil un de ses vieux projets, celui de survoler et photographier certaines régions de l’Australie Occidentale notamment les Goldfields-Espérance où se trouvent nombre de lacs salés, ces fameux lacs salés qui, vus du ciel et sous l’objectif de la photographe revêtent des allures de toiles de maîtres. Dans le même temps elle s’intéresse aux différentes langues autochtones, ses significations et ses transmissions. Elle nous plonge dans une Australie peu connue à travers les Aborigènes, peuple ancestral et ses problématiques linguistiques.

Cette exposition nous offre plus qu’un catalogue de belles photos, elle nous sensibilise sur la transmission des langues autochtones autant qu’elle nous impressionne avec ses portraits et ses époustouflants paysages vus du ciel. Une très belle exposition à ne rater sous aucun prétexte d’autant qu’elle est gratuite.

 

Exposition photo Ngala Wongga Signification des langues dans les Goldfields de l’Australie-Occidentale à l’Ambassade d’Australie à Paris. Entrée gratuite

Biographie de Martine Perret

Photographe indépendante à Sydney en 1999 et photographe coordinatrice pour The Australian Financial Review, Martine Perret a travaillé dix ans comme photographe dans le cadre de missions de maintien de la paix dans les zones de conflit au Burundi, sud-Soudan, en RDC...

Après une esposition et la sortie d'un livre en 2014 (Margaret River region FROM ABOVE), Martine Perret aime la beauté éthérée de la région de Goldfields-Esperance en Autralie-occidentale, ses formes et textures uniques vues du ciel qui révèle toute la beauté sacrée de cette terre extraodinaire et ancienne.

17/02/2019 - 17:31 par Pascale Zepharren

Voir les commentaires (0) - Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à donner un avis

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire.


Dans la même catégorie


Quand la culture aborigène s'expose à Paris !

NÜDiversity - 2019