Sondage

Pour vous les les hommes en général sont principalement :

Des êtres humains comme nous... avec leurs faiblesses

Des compagnons qui partagent notre vie et sur qui on peut compter

Des protecteurs en toute circonstance

Des imbéciles qui ne comprennent jamais rien

Des rigolos encore un peu enfants qu'il faut supporter

Des adversaires contre qui il faut toujours se battre

Des personnes qui méprisent les femmes et leur font mal

Horoscope

Accueil > Fenêtre sur > Tabous > Quel regard porte le monde sur le handicap ? >

596

Le handicap.

Tabous


Quel regard porte le monde sur le handicap ?

Au-delà des frontières, au-delà des cultures, des mots , « handicap » comme différence, comme
réalité , comme exclusion...


Dans des pays ou la perfection physique ou sociale est un aboutissement quelle place laisse-t-on 

à la différence et à ce que bon nombre de personnes considéreront comme... imperfection 

Le handicap est vécu comme une honte, un déshonneur pour les familles chinoises. 

En Afrique subsaharienne, dans la culture traditionnelle(surtout dans les milieux ruraux) il est considéré comme une malédiction divine, ou encore, lié à des actes de sorcellerie justifiant l'isolement et l'exclusion des personnes handicapées. 

Si le regard porté sur le handicap semble moins dur dans les pays occidentaux, il n'en est pas moins troublant et à peine plus accueillant. 

Déficience, anomalie...handicap, ces mots nous renvoient à une réalité qui pointe du doigt notre vulnérabilité et nous rappelle que nous ne sommes à l'abri de rien, ces mots nous jugent peut-être aussi, soulignant le peu de place que nous accordons aux autres dans notre quotidien. 

« Les gens sont comme un miroir qui déforme » (Paroles de chanson de Kaem dans « Toute ma différence »). 

Il est si simple de penser qu'il faut accepter et non dissimuler, vivre avec, mais c'est dans le regard des autres que l'on commence par ressentir que l'on est une personne handicapée avant d’être une personne. Ces réactions de gêne, de peur ou de pitié qui semblent si difficiles à contrôler sont pourtant à l'origine de nombreux maux. 

10 % de la population mondiale vit avec un handicap (OMS) mais il reste aujourd'hui, après l'origine, la deuxième cause de discrimination (d'après la HALDE). 

Si l'homme n'a pas en lui « l'instinct de tolérance », n'est -il pas utopique de penser que celui-ci peut s’acquérir ?  

Les gouvernements tendent depuis quelques années à faire évoluer les choses. L'un des principes de la convention de l'ONU entrée en vigueur en 2008 est « la participation et l'intégration pleine et effective » des personnes handicapées à la société, visant « l'intégration et non la discrimination ». Mais le chemin est long... 

De nombreuses entreprises françaises préfèrent payer des amendes plutôt que de respecter les quotas légaux d'embauche de personnes handicapées. 

En  France, le nombre d' établissements et services d'aide par le travail (ESAT ex CAT) est très insuffisant, ne permettant d’accueillir qu'un nombre limité d'adultes handicapés mentaux et laissant de coté des personnes qui selon eux peuvent travailler mais ne sont pas assez « productives » ! 

Doit-on forcément imposer pour amener à l'acceptation de la différence, punissant les indisciplinés et récompensant les autres ? 

 ...À quand la quête de perfection morale ?

25/05/2011 - 15:13 par La rédaction- Manon

Voir les commentaires (0) - Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à donner un avis

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire.


Dans la même catégorie


Quel regard porte le monde sur le handicap ?

NÜDiversity - 2017